Walid ABDELMOULA

Artist

C’est sa passion pour les arts de l’Extrême-Orient qui a conduit Walid vers l’art du pliage. Des moines bouddhistes auraient apporté cet art au Japon et l’Origami qui vient du verbe Japonais Oru (Plier) et Kami (papier) était utilisé lors des cérémonies shintoïstes.

Pour Walid, il s’agit surtout de repousser les limites, de concevoir des œuvres en mouvement à partir d’un simple bout de papier. Ses créations sont des installations que Walid conçoit avec beaucoup de patience et d’habilité.